Caution bancaire et location : mode d’emploi

caution bancaire location logement

Quand on cherche à louer un logement, il est important d’avoir un dossier solide pour rassurer le propriétaire. Mais sans garant physique, la location est souvent un vrai parcours du combattant. Savez-vous que la banque peut se porter caution pour un locataire ? Véritable sécurité pour le bailleur, ce concept est pourtant encore méconnu. Pour vous, on lève le voile sur le fonctionnement de la caution bancaire et sur les démarches pour la mettre en place.

La caution bancaire, qu’est-ce que c’est ? 

Lors de la location d’un appartement ou d’une maison, il n’est pas rare que le bailleur demande une caution. Généralement, il s’agit d’une personne physique, qui s’engage personnellement à payer le loyer à la place du locataire en cas de défaillance de sa part. Il existe une autre possibilité : la caution bancaire. Ici, c’est une personne morale qui intervient : la banque. 

Mise en place de la caution bancaire

Pour votre demande de caution bancaire, les démarches varient d’un établissement à un autre. Sachez aussi que certaines banques n’acceptent pas de la mettre en place. Le futur locataire doit donc se renseigner auprès de son organisme bancaire en se rapprochant de son conseiller. Dans tous les cas, le principe est le même : il faut verser une certaine somme d’argent sur un compte, qui correspond par exemple à six mois ou un an de loyer. Le montant reste bloqué pendant toute la durée du bail. En cas d’impayés, la banque se sert directement dans la réserve pour indemniser le propriétaire. 

Bon à savoir : la caution bancaire est assez spécifique puisqu’il ne s’agit pas de l’argent d’une tierce personne, comme c’est le cas avec le garant physique. Ce sont bien les fonds du locataire qui sont mis en garantie. 

Dossier pour une caution bancaire : acceptation & frais

La caution bancaire n’est pas gratuite : la banque applique des frais de gestion et prélève donc un pourcentage sur les loyers bloqués. D’autre part, même si vous avez les fonds disponibles pour mettre en place cette caution, l’établissement n’est pas obligé d’accepter votre dossier. Votre conseiller va en effet observer attentivement votre situation et la tenue de vos comptes. Si vous êtes systématiquement à découvert et/ou que vos revenus ne sont pas suffisamment élevés, n’espérez pas que votre banque s’engage pour vous. 

Les avantages de la caution bancaire

Ce procédé se révèle intéressant lorsqu’il n’y a personne dans l’entourage qui peut se porter caution. C’est aussi l’opportunité pour le locataire de louer son logement de manière autonome, sans impliquer l’un de ses proches. Contrairement au garant physique, les fonds sont bloqués et seront immédiatement versés au propriétaire en cas de défaillance. Cela représente donc pour le bailleur une sécurité absolue

Les limites du cautionnement de votre banque

La caution bancaire est intéressante aussi bien pour le bailleur que pour le locataire, mais elle présente tout de même quelques inconvénients. En effet, la personne doit avoir suffisamment d’argent disponible. On parle tout de même de plusieurs milliers d’euros pour garantir le loyer pendant un an, par exemple. Notez également que la caution bancaire n’est pas gratuite et qu’elle occasionne des frais qui peuvent être importants, même si les intérêts générés pourront diminuer ce coût. 

Le bon plan Click&Rent : connaissez-vous le dispositif Visale [ Lire aussi Zoom sur la garantie Visale ] ? Cette caution proposée par l’organisme Action Logement est entièrement gratuite et vous permet de garantir les loyers. En la souscrivant directement en ligne, le locataire obtient un « visa » qu’il peut ajouter à son dossier de location. 

Vous souhaitez être accompagné(e) par un professionnel de la gestion locative, dans les meilleures conditions et à un prix attractif ? Faites appel à Click&Rent. 

Ancien responsable innovation à la Bred, Co-fondateur de Click&Rent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *